« Né dans la rue, exposition à la fondation Cartier | Page d'accueil | Journées du patrimoine dans le 14e »

29/07/2009

Redécoupage des circonscriptions legislatives


Avec une population stable depuis 20 ans (2,18 millions d’habitants en 2006), le poids de Paris dans la population française n’a cessé de diminuer.
decoupage.jpg
Le redécoupage des circonscriptions législatives est donc devenu nécessaire comme dans de nombreux départements, ayant vu leur poids démographique fortement évolué. Ainsi, une nouvelle carte des circonscriptions législatives a été présentée Mercredi en Conseil des Ministres, avant sa ratification au parlement cet automne. Paris perdrait donc 3 sièges de députés, portant à 18 le nombre de ces circonscriptions. Comme tous les arrondissements, le 14e serait remanié pour prendre en compte les modifications de population. Découpé entre les 10eme et 11eme circonscriptions, ces dernières seraient modifiées pour augmenter leur nombre d’habitants qui sont aujourd’hui respectivemnt de 109 000 et 99 000 habitants, alors que la répartition sur le territoire national impose globalement un siège de député par tranche de 125000 habitants.

Ainsi, la 11e circonscription inclurait désormais une partie du 6eme arrondissement et les quartiers de Montparnasse mais n’engloberait plus les quartier de Plaisance et une partie de Porte d’Orléans. Quant à la 10eme circonscription, elle s’étendrait notamment sur le sud de l’arrondissement en absorbant ces quartiers.

La 11e circonscription passerait ainsi à une population de 113 700 habitants alors que celle de la 10e serait désormais de 112 000 habitants.

Globalement neutre d’un point de vue politique, ce redécoupage pourrait toutefois aboutir sur Paris à 2 circonscriptions de moins pour la droite et une de moins pour la gauche.

 

Écrire un commentaire