Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Une nuit blanche dans le 14e | Page d'accueil | Immobilier: Prix stables et volumes en baisse »

03/10/2013

Congestion programmée de la rue des Plantes

Alors que près d'un tiers des places de stationnement de la capitale ont disparues depuis 10 ans, une génération spontanée de places est apparue récemment rue des Plantes.

Cette rue traversant l'arrondissement depuis l'avenue du Maine jusqu'au boulevard Brune est un des axes nord/sud particulièrement emprunté : elle fait partie, avec l'avenue du Général Leclerc, l'avenue Jean Moulin , la rue Vercingétorix et les rues Nansouty et Gazan, de ces axes indispensables pour pour faire sortir de Paris un grand nombre de véhicule qui passent par le 14e et veulent rejoindre les grands axes autoroutiers du sud de Paris, ou plus simplement le périphérique. Tout devrait donc pousser à fluidifier cette rue pour ne pas retenir dans Paris ces véhicules. 

Pourtant une idée aussi peu lumineuse que de créer un entonnoir a germée dans quelques esprits : D'une rue constituée de 2 voies de circulation, une poignée de places de stationnement automobile d'un coté et pour moto de l'autre a réduit la circulation à une seule voie. Le résultat est immédiat et permet, à l'aplomb d'immeubles d'habitation, d'obtenir une file ininterrompue de voitures à l'arrêt, moteur allumés et recrachant leurs gaz d'échappement. Aux heures de pointes, comptez 15 min pour parcourir les 100 mètres qui vous séparent du boulevard Brune… 

Si ça roulait trop bien auparavant, c'était pour certains  la preuve d'un grave dysfonctionnement…

rue des plantes paris 14e bouchon

Commentaires

Et c'est censé être permanent ?
Parce qu'hier c'était l'enfer chez moi, rue Antoine Chantin. Il a fallu à mon épouse 1h depuis Alesia, via rue de Chatillon, rue des Plantes, puis rue Antoine Chantin avant de se retrouver rue Jean Moulin.
L'horreur je vous dis. De 17h30 à 20h30, impossible d'avancer...

Écrit par : jonathan | 04/10/2013

J'imagine que vous vous plaignez aussi quand on supprime des places de stationnement ? Et que vous avez une solution parfaite pour régler les problèmes de circulation dans Paris tout en maintenant une ville vivable, moderne, écologique, propre, silencieuse, facile d'accès pour tous ?

Écrit par : Jean-Pierre Lauris | 04/10/2013

Ca ne sert à rien de prendre un ton complètement condescendant avec moi. J'imagine sans mal que vous n'habitez au-dessus d'aucune de ces rues alors ?

Supprimer des places de stationnement est pour moi une excellente chose...tant que les rues restent praticables.

Écrit par : jonathan | 04/10/2013

Mon commentaire s'adressait plutôt à l'auteur de l'article, en fait.
Je comprends très bien que vous vous plaigniez d'une situation dégradée pour vous, par contre le ton donneur de leçon de l'article me déplaît, lui.

Écrit par : Jean-Pierre Lauris | 07/10/2013

ça fait 1 semaine que je galère tous les matins avec ces conneries. C'est juste hallucinant de voir que le seul but des ces places de stationnement c'est de pourrir la vie des gens qui vont bosser. c'est ça votre ville moderne ? Et pour quoi pas mettre une place de parking en plein milieu de l'avenue du général leclerc ? Oui ils ont supprimé des places de parking pour rendre la vie des automobilistes un enfer, mais il peuvent faire encore pire en créant d'autre n importe où !!!

Écrit par : Simon | 07/10/2013

Effectivement. Début octobre fut chaud. Ca va mieux désormais !

Écrit par : ---- | 22/11/2013

Écrire un commentaire